Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Calendrier
Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Archives par rubriques

Bienvenue sur la veille technologique du Collège Antoine de Saint-Exupéry
Mercredi (15/02/17)
Le robot désherbeur
Le robot désherbeur

Ce robot se nomme « Oz » et à été crée en 2013 (à Ramonville à coté de Toulouse) par deux jeunes Toulousains. Ces deux jeunes ont aussi construit une société qui commercialise des robots depuis le premier c'est-à-dire : le robot désherbeur. Il subvient au besoin de désherber les poireaux, les rangs de tomates ou autres. Il peut également enlever les mauvaises herbes.

 Ce robot facilite le désherbage et fait gagner du temps aux agriculteurs (bio entre-autre) et/ou maraîchers. Avant, quand il n'y avais pas ce robot, désherber prennait beaucoup de temps et beaucoup d'énergie aux agriculteurs.


Le robot est électrique est un « petit tracteur » qui désherbe les rangs de légumes de facon automatique. Il se déplace grâce a un guidage infrarouge,des caméras et aussi un détecteur,ce qui luipermet de détecter les légumes, les obstacles ou autres. Oz ne dépasse pas les 1km/heure,il fait 40cm de large sur 1 mètre de long. Il est légé grâce a des outils de binage*, il travaille au sol et ne désherbe pas brutalement, autrement dit il est doux dans ce qu'il fait. C'est une « anti-pesticide » parce qu'il remplace les produits chimiques.
Celui-ci à été mis en service en 2013.
L'avantage est que cela permet gagner du temps parce que pendant que le robot désherbe les propriétaire peuvent faire autres choses. Ce qui avant 2013 n'était pas possible.
Pour le rendre plus performant il faudrait qu'il avance plus vite.


Pb :En quoi l'évolution des objets techniques induit-elle des changements dans la société ?

L'évolution des objets techniques induit des changements dans la société parce que sa facilite le travail aux « artisans », sa aide..

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/oz-le-robot-qui-revolutionne-l-agriculture-sans-pesticides-1456425292

PS: la photo est dans le lien.
Ecrit par Amélie Thébault, a 11:08 dans la rubrique "Agricole".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Le robot du futur
--> Les désherbages de salades facilités


Il y a peu de temps, une grande évolution de robot d'agriculteur est entré dans la cour des grands, après le succès du récent salon « Innorobo » à Paris auquel le Toulousain Naïo Technologies qui est spécialisé dans les robots agricoles à poursuit son développement et lance Dino un robot enjambeur de légumes. Dino est plus léger et plus économique qu'un tracteur et respecteux de l'environnement, le robot à été présenté les 1er et 2 juin lors du rendez-vous Tech&Bio Cultures&Machinisme à Bignan. Il est adaptable et évolutif, il est aussi possible de changer ses outils de travaille, pour les adapter au sol et aux cultures. Les désherbages s'effecturont efficacement, le guidage est automatique et passe au plus prêt des plants sans les abimer. Plus léger qu'un tracteur il permet d'éviter les tassements des sols. Pour le faire fonctionner c'est très simple il suffit de l'amener sur son lieu où nous voulons le faire travailler avec une simple télécommande sans fil. Il suffit juste de lui indiquer le schéma que vous voulez qu'il effectue avec le nombre de rangs par planche et le nombre de planches à travailler et ensuite la longueur de la parcelle. Dino travaille entièrement autonome, pendant ce temps vous pouvez faire autre chose. Il vous prévient d'un simple SMS dès qu'il aura finit le désherbage. 

 

Accompagné de caméras Dino travaille en autonomie totale

Dino possède d'une autonomie de 8 heures, d'une vitesse de 4 km/h, il pèse environ 600 kg hors outils et selon le configurage de la batterie. Il à pour longueur 2,20 m / largueure 2,10 m / et hauteur 1,30 m (planches de 1,20 à 1,80 m).


Il à aussi plusieurs éléments de désherbage adaptés à son porte outils comme :

Bineuse à ressort

Socs de binages inter rangs

Herse étrille

 

Socs de chaussa et d'autres encore..

 

Sources : http://www.naio-technologies.com/machines-agricoles/robot-enjambeur-legumes/

 

http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/30/2355045-naio-technologies-invente-dino-robot-enjambeur-desherbage-legumes.html

http://www.pleinchamp.com/machinisme/actualites-machinisme/dino-de-naio-le-robot-pour-desherber-10-ha-et-plus-de-legumes

Ecrit par Eva Braux, a 10:24 dans la rubrique "Agricole".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Mardi (23/10/12)
Le vigneron de demain
--> Le robot vigneron

 

Ce robot vigneron appelé VIN ce qui signifie Anagramme de Viticulture Intelligente Naturelle crée par un informaticien de Bourgogne Christophe Millot et Guy Julien un ingénieur. Cet idée de robot de Mr Millot est née en août 2009 en visitant le domaine Louis Latour. Le gérant ne voulait pas d'employé ni tailler les vignes avec une machine et cse plaignait de trop de travail. Le gérant avait besoin surtout d'élaguer* car les grappes de raisins étaient trop grosses.  

Ce robot mesure 50 cm de haut et pèse 20 kg.

Cette petite révolution 

Il  fonctionne grâce à des panneaux photovoltaïques mais il est aussi capable de circuler automatiquement tout en étant autonome grâce à un GPS et une carte du domaine viticole. Il possède aussi une carte électronique et une batterie, ainsi que deux bras à l’avant, des sécateurs en guise de main, une tablette tactile (tablette PC)  à la place du cerveau et enfin quatre roues. Ce robot est aussi équipé d’une importante carte mémoire qui lui permet d’enregistrer les informations données par les six caméras qu’il possède et qui lui permettent de détecter les obstacles et de rester droit dans son rang de vignoble. Ce petit génie collecte aussi des données sur la santé des vignes et du sol.

 © Wall-Ye 2012

Ce petit robot taille avec précision les vignes, il peut tailler environ 600 pieds par jour, il peut aussi ébourgeonner ainsi que gratter autour des pieds des vignes. Et il permet de remplacer les hommes aux tâches répétitives comme l’élagage des pieds de vigne. 

Cette petite merveille a déjà été pré-commandé une trentaine de fois mais ne sera disponible qu’en 2013. Pendant ce temps l’ingénieur essaye de résoudre des problèmes éventuels notamment un problème de batterie défaillante et la lenteur du robot. Il a aussi des problèmes au niveau de la vue car on est pas sûr que le robot voit bien les pieds de vignes.       

Voici une vidéo montrant le robot aussi appelé Wall-Ye .

http://www.dailymotion.com/video/xtwuvc_un-robot-vigneron-vient-rivaliser-avec-le-travail-manuel_news

SOURCES :

http://rhone-alpes.france3.fr/2012/09/25/le-robot-qui-taille-la-vigne-96137.html

http://rhone-alpes.france3.fr/2012/09/25/le-robot-qui-taille-la-vigne-96137.html

http://www.nouvellestechnologies.net/la-robotique.php

http://www.lefigaro.fr/actualites-a-la-une/

Ecrit par Morgane RENAUDET, a 11:26 dans la rubrique "Agricole".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Mardi (11/09/12)
Le robot qui voit rouge !
--> Ability : le jardinier de demain

Présenté en mai dernier, lors de la 13ème foire des sciences et technologie à Shouguan (en Chine), Ability - robot japonais - a fait sensation dans le milieu agricole. En effet, les producteurs de fruits sont actuellement en quête de nouveau outils pour améliorer et réduire les temps de cueillette afin de mettre à disposition des consommateurs les produits les plus frais possibles.

En effet, ce petit agriculteur qui fonctionne à l’énergie solaire, est non seulement capable de reconnaitre les tomates qui peuvent être cueillis grâce à son système de reconnaissance de formes et de couleurs mais il peut aussi asperger les fruits d’un peu de pesticide si besoin ou bien de projeter des rayons ultraviolets pour éviter les moisissures. Cet automate a fait l’objet de nombreuses recherches depuis une dizaine d’années et il est le résultat de prototypes issus de robot-cueilleur d'oranges aux États-Unis, de robot-cueilleur de pommes en France ou bien de robot-cueilleur d’olives en Italie.


Robot cueilleur d'oranges


Robot cueilleur de pommes


Prototype de robot cueilleur de fraise

L’utilisation de ce robot en serre a pour but de réduire les coûts d’embauche d’une main d’œuvre saisonnière et d’éviter les transmissions de maladies par l’homme lors de la manipulation des fruits. Il améliore le rendement lors de la cueillette et ne sélectionne que les fruits arrivés à maturité pour être cueillis. Toutes les exploitations agricoles ne peuvent encore accéder à ce type de machines car elles sont encore très coûteuses et leur réglage demande beaucoup de précision. L'impact de ces robots sur le monde agricole reste de ce fait assez restreint. Les méthodes de culture intensives, en serre ou encore hors sol et notre société de consommation ont induit, à elle seules ses dernières années, des bouleversements plus larges dans notre société.

Par ailleurs, la conception d'un robot-cueilleur de tomates rencontre des problèmes de déplacement en serre, de préhension correcte des tomates sans les abîmer ou d'évacuation des fruits.

Des recherches d’amélioration sont actuellement en court pour qu’Ability soit également capable de peser les fruits sur pied afin de les trier en fonction de leur calibre.

    

Ability à l'ouvrage dans une serre

Sources :

Revue : Ça m’intéresse - juillet 2012

Internet : http://news.xinhuanet.com 

http://english.peopledaily.com.cn 

http://www.cam111.com

Ecrit par Mr MERINE, a 10:57 dans la rubrique "Agricole".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)