Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Calendrier
Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Archives par rubriques

Bienvenue sur la veille technologique du Collège Antoine de Saint-Exupéry
Mercredi (15/02/17)
Le robot qui trouve vos médicaments en moins de deux
--> Le robot pharmacetique

Un exemple le robot OMEGA

Le besoin de ce robot :

Ce robot permet d’aller plus vite pour dispenser les médicaments. Les pharmaciens sont ainsi auprès des clients ce qui réduit le temps d’attente.

Description : 

Au niveau de l’entrée des stocks le robot gère jusqu’à 1000 boîtes avant son point de saturation.

Sa capacité de haute densité de stockage autorise jusqu’à 4000 boites/m² grâce à :

· Des étagères de grande profondeur (40cm)

· L’optimisation automatique de l’espace de stockage avec défragmentation périodique

· L’option stockage multiproduits par rangée

Le robot est modulaire. La longueur est illimitée. Il est possible d’avoir un robot en « L », en « S », en « O » ou en « U ». Plusieurs robots sont possibles sur le même axe.

Ce robot est très véloce. Le système de guidage de l’OMEGA plus est le plus rapide du marché. Il fonctionne sur rail avec une motorisation embarquer ce qui lui permet d’aller à la vitesse maximum de 7m/s.

Ce robot Multipicking Multi-références au rangement et à la délivrance dispense jusqu’à 2000 boites/heure. Il traite plusieurs produits différents simultanément et gère tous les conditionnements.


Ses fonctionnalités :


o Les robots Multipicking Multiproduits peuvent délivrer jusqu’à 720 boites/heure, traite plusieurs boîtes à la fois et gère tous les conditionnements. 

      o Traçabilité, sécurité des préparations de commandes

 

o Rangement des commandes, gestion et optimisation du réassort des fortes rotations, délivrance des commandes et inventaire par télémétrie = rationalisation des stocks

 

o Interface simple avec les applications informatiques locales et/ou un site marchand.

 

o OPTIMA : combinaison unique de l’automate et du robot : cumul des avantages des 2 solutions !

Date de mise en service :

Les informations que j’ai pu recueillir indique que les premiers robots pharmaceutiques OMEGA ont été installés à partir de septembre 2013.

Ses avantages et ses limites d’utilisation :

Pour le pharmacien il suffit juste de rentrer dans l’ordinateur le nom du produit et le robot s’en charge.

Le pharmacien peut aller plus vite pour donner les médicaments et ne plus faire attendre les clients pour délivrer leurs médicaments. Il n’y pas vraiment de limites d’utilisation puisque on peut le délocaliser (cave, étage ou loin des comptoirs) et ainsi augmenter l’espace de vente.

Les améliorations éventuelles à apporter pour le rendre plus performant :

 Le robot est déjà très performant. L’amélioration pourrait consister à améliorer le système de guidage pour le rendre encore plus rapide.

 

Les résultats obtenus  

Les résultats sont très concluants. Les médicaments sont donnés plus rapidement.

Le système mis en place pour la gestion des stocks améliore la traçabilité ce qui engendre moins d’erreurs dans la délivrance des médicaments.

Réponse à la problématique :

L’évolution des objets techniques induit des changements dans la société. En effet, le pharmacien continue certes à distribuer les médicaments mais toute la gestion est assurée par un robot ce qui réduit les risques d’erreurs.

Source : 

-http://tpe.robot.pharmacie.free.fr/pdf/presentation_detaillee_solutions_Mekapharm.pdf

-http://mekapharm.com/omega/

-stock12.com 

Ecrit par Louise Boutaud, a 13:40 dans la rubrique "Médical".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Le bras-droit des médcins
--> Le robot PUMA
C'est un professeur japonnais qui après 3 ans de programmation a créé le 1er robot d'intervention chirurgical en 1985, c'était le robot PUMA. Mais il ne fut utilisé pour une réel operation que 3 ans plus tard 1988.

 

Le Robot PUMA est un robot d'interventions médical. Il est composé de deux parties :

-Le robot ou bras manipulateur

-Et son ordinateur de commande


Le bras manipulateur comporte 6 axes de rotation, chacun contrôllé par un servo-moteur à courant continu. Chaque partie du bras manipulateur est connectée aux autres par une articulation.

Le bras manipulateur

La rotation de chaque articulation du bras manipulateur est assurée par un servo-moteur à courant continu. 

Le bon fonctionnement du PUMA nécessite un contrôle de la position et de la vitesse de rotation de chaque articulation du robot.
Les changements de position de chaque articulation sont fournis par les codeurs, alors que les informations de vitesse de rotation sont calculées par l'ordinateur du robot.

Les servo-moteurs pour les trois axes principaux sont équipés de freins électromagnétiques. Ces freins sont activés lorsque l'alimentation de ces moteurs est coupée, et maintiennent donc le bras du robot en position fixe. Ceci est une sécurité destinée à éviter les risques de blessures ou de casse sur le robot lorsque l'alimentation est coupée accidentellement (coupure de courant, etc...).
L'alimentation électrique est fournie par le contrôleur (ordinateur de commande), par l'intermédiaire d'un câble par lequel passent aussi toutes les informations de position et de vitesse de déplacement.

L'ordinateur de commande et la télécommande


Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, l'ordinateur de contrôle est équipé d'une télécommande qui peut être utilisée pour positionner manuellement le robot, en contrôlant directement la rotation de chacune des articulations. Plusieurs modes de contrôle sont disponibles depuis la télécommande. Des positions spécifiques du bras manipulateur peuvent enregistrées dans la mémoire centrale, par l'intermédiaire d'un appui sur le bouton "RECORD" de la télécommande.
Un bouton à trois positions permet aussi de contrôler la vitesse de déplacement du bras manipulateur.

Le Robot PUMA permet une très grande précision et une très grande sécurité :

Le robot ne peut pas faire de faux pas car tout ses gestes son controlés au mm prés.

Les raisons de la création du robot PUMA sont, un besoin de précision, une manière d’innover les technique médico-chirurgicales et encore une fois une façon de remplacer le savoir-faire humain. Les améliorations que l'on pourrait apporter à ce robot serait plus d'axes de rotations. Malheureusement, on ne peut pas lui demander de tout faire. Certaines interventions ont besoin de l’intelligence et de la réflexion d'un être humain.

Avant les robots d'intervention chirurgical toutes les opération se faisait ''manuellement''. Ce qui se fait toujours d'ailleurs, car ces robots ne sont pas toujours accessibles ( ou alors pas utiles )

L'évolution des robots induit des changement dans la sociéte car petit à petit les robots prennent la place des humains dans presque tout les domaines :

-ex : la quasi-total disparition de personnel aux péages des auto-routes remplacé par des machine automatique.

 

-helix.gatech.edu/Students/SiouxWill/I2)21)f.htm 

-ia-tpe.over-blog.com/article-la-robotique-les-premisses-de-l-ia-67999541.html 

- Wikipédia

Ecrit par Marie-Beatriz GOURJAULT, a 10:16 dans la rubrique "Médical".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Dimanche (09/10/16)
Le robot qui te fais ressembler à un super héros !
--> La prothèse Össur
La prothèse Össur
La société d’ingénierie biomédicale Össur en Islande, a annoncé le succès du développement d’une prothèse de jambe bionique contrôlée par la pensée entre 2007 et 2008. La nouvelle technologie utilise des capteurs implantés qui envoient des signaux sans fil pour l’ordinateur intégré de la prothèse artificielle, permettant un contrôle subconscient en temps réel et des réponses ainsi que des mouvements plus rapides et plus naturels.
Système de déclenchement du mouvement (même système pour le membre inférieur)
La nouvelle technologie de contrôle mental de Össur pour les prothèses des membres inférieurs est conçue pour être compatible avec sa ligne de pieds, de genoux et jambes bioniques. Ces prothèses bioniques sont des membres intelligents informatisés capables d’apprentissage en temps réel avec la possibilité de s’adapter à la démarche de l’utilisateur ainsi qu’à la vitesse de marche et au terrain.
Prothèse bionique inférieure en mouvement

Le système de contrôle fonctionne au moyen de capteurs implantés. De la taille d’une allumette, ceux-ci sont implantés dans les muscles spécifiques du moignon.

Pendant ce temps, un récepteur à bobine à l’intérieur de la coque de la prothèse récupère les impulsions et les transmet sans fil à l’ordinateur du membre robotique qui agit comme une sorte de moelle épinière cybernétique (contrôlé par le mécanisme de la prothèse) . Plutôt que ce soit l'utilisateur qui commande consciemment les mouvements de la prothèse, il lui envoie une commande inconsciente par le cerveau.

Résultat de recherche d'images pour

Transmission de la commande du mouvement

 

Le membre bionique présente de nombreux avantages facilitant la vie des personnes amputées.

La prothèse est devenue de plus en plus discrète. Elle se rapproche du membre naturel. Elle est donc plus facile à supporter pour le porteur qui peut se réintégrer dans la société plus facilement.

La pose du membre bionique est aussi moins difficile à supporter psychologiquement que les greffes biologiques. Le membre n'est pas prélevé sur une personne décédée.

La prothèse bionique permet de récupérer jusqu'à 98% des fonctions du membre naturel. De plus en plus performante, elle permet une réinsertion plus facile en trouvant parfois un emploi adapté. Leur utilisation étant simple, les patients peuvent trouver un travail qui leur correspond.

Enfin, seule la pensée d'un mouvement permet de le réaliser, ce qui facilite encore une fois la vie quotidienne.

Prothèses bioniques de plus en plus discrètes

 

Les toutes premières prothèses datent de l'époque de l'Egypte antique où l'on a retrouvé des prothèses faites de cuir et de bois sur des momies.

Au Moyen Age des prothèses plus élaborées sont mises au point afin de faciliter la vie des personnes amputées comme la jambe de bois et le crochet. Mais ces prothèses étaient à l'origine de nombreuses maladies et infections.

 jambe-bois.jpg

Ancienne prothèse du membre inférieur

Au fil du temps ces prothèses se sont améliorées en prenant compte des défauts et des risques provoqués par les anciennes. Elles furent alors faites de fer puis, au XXe siècle, d'aluminium afin d'alléger le poids du membre, d'éviter la corrosion et de faciliter les gestes et les déplacements des porteurs.

Réponse à la problématique :

L'évolution des objets induit des changements dans la société car si on prend les personnes possédant des prothèses bioniques, le changement est physique avec un membre différent des autres mais qui leur permet d'être de nouveau ressemblant aux personnes qui n'ont pas subi d'anomalie quelconque. L'handicap des personnes amputées est réduit.

Utilisateur ayant retrouvé ses capacités physiques  

La technologie évoluant les scientifiques ont découvert que l'on pouvait réduire le handicap des personnes amputées en inventant ces prothèses bioniques en reproduisant les mouvements naturels (exemple : la marche) par la pensée.

Les résultats obtenus sur ces prothèses sont impressionnants car les personnes amputées retrouvent pratiquement toutes leurs capacités physiques et certaines même améliorent les capacités

La prothèse bionique a des limites d'utilisation comme son prix qui varie entre 40 000 et 60 000€ et qui n'est pas remboursé par la Sécurité Sociale ! Ensuite la rééducation est très longue et intensive il faut donc en plus être motivé ce qui n'est pas le cas de chacun... 

Sources :

  • http://tpe-protheses.weebly.com/les-protheses-bioniques.html
  • http://www.infohightech.com/une-prothese-de-jambe-bionique-controlee-par-des-pensees-inconscientes/
  • http://www.funactu.com/femme-paralysee-retrouve-lusage-de-ses-jambes.html
  • http://le-bras-bionique.e-monsite.com/pages/la-prothese-au-quotidien/avantages-et-iconvundefinednients.html
  • http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/au%20lieu%20de.../fr-fr/
Bérénice Lothion 3eA
 

 

 

 

 

 
Ecrit par Bérénice Lothion, a 12:23 dans la rubrique "Médical".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Jeudi (18/10/12)
Da Vinci, le robot chirurgien
--> Le robot qui vous sauve la vie

Da Vinci est un robot chirurgien surtout utilisé en urologie, gynécologie et cardiologie. Il se décompose en deux parties :

La première se place juste au dessus du patient et possède quatre bras manipulateurs. L'un d'eux est muni d'une caméra et les autres tiennent les instruments chirurgicaux (ex : électrobistouri qui sectionne les tissus grâce à un courant électrique). Les mouvements de ces bras sont ultra précis et ils disposent de protection pour garantir au patient une sécurité maximum. 

 

Les deux parties du robot Da Vinci

La seconde qui se trouve à quelques mètres de la première, comporte deux écrans qui donnent une vision en 3D au chirurgien grâce à la caméra endoscopique. Il utilise des manettes pour contrôler les bras qui portent les instruments. De nombreux câbles relient les deux parties.

Les opérations pratiquées avec ce ce robot ont une moins grande surface de déchirure des muscles ce qui diminue le risque de complications. Les bras robotisés possèdent sept degrés de liberté (contre seulement trois pour notre poignet et quatre pour une célioscopie traditionnelle). La caméra donne une vue en 3D, HD et en direct au chirurgien. Aux pieds et aux mains du chirurgien, se trouve des commandes permettant de bouger la caméra, activer la coagulation et régler la netteté. 


Le robot Da Vinci a été développé et commercialisé par l’entreprise américaine Intuitive Surgical depuis 2001. Cependant, un nouveau modèle est sorti récemment.  Le robot a été conçu pour améliorer les opérations difficiles, le confort post opératoire et pour assurer au patient une sécurité inégalée. Les résultats sont convaincants : par exemple Da Vinci a réaliser une greffe de pancréas en Septembre 2010.

     

Schéma du robot Da Vinci

Les avantages de ce robot sont :

- une diminution des douleurs post opératoires

- moins de risque d’infections- moins de saignements

- une convalescence plus rapide- réalisations d’opérations plus complexes

- augmentation de la sécurité 


 Les inconvénients sont :

- le coût de Da Vinci (1à 2 millions d’euros)

- le chirurgien n’a pas de sensation de toucher sur les manettes.

Les quatres bras manipulateurs du Da Vinci

 

Pour améliorer le robot, il faudrait réduire son prix et donc le coût de l’opération, donner au chirurgien une sensation tactile et faire des formations pour les chirurgiens nouveaux utilisateurs. 

 

Mes sources sont : 

Google Images

www.kelrobot.fr/2011/05/09/le-robot-da-vinci-au-cote-des-chirurgiens/

et

http://fr.wikipedia.org/wiki/Da_Vinci_(chirurgie)

 

 

Ecrit par Baptiste PORTET TIXIDOR, a 17:18 dans la rubrique "Médical".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)